La liposuccion ou lipoaspiration, est la chirurgie de la silhouette la plus pratiquée dans le monde. Si la technique est éprouvée, vous pouvez avoir un certain nombre de questions qui subsistent et nous allons y répondre ci-dessous.

Comment se déroule une liposuccion ?

La liposuccion a lieu sous anesthésie locale ou générale en fonction du nombre et du volume des zones à traiter. Le chirurgien à l’aide d’une canule prélève par aspiration la graisse en excès. Après l’intervention un vêtement de contention est mis en place.

Ou faire sa liposuccion ?

Les liposuccions sont réalisées exclusivement au bloc opératoire. Vous pouvez nous contacter pour en savoir plus.

Comment payer une liposuccion ?

La liposuccion peut être réglée en une ou plusieurs fois sans frais en espèces, virement ou carte bancaire. Pour en savoir plus sur nos tarifs, consultez notre page dédiée.

Quand recourir à la liposuccion ?

Vous pouvez recourir à la liposuccion lorsque vous présentez des amas graisseux localisés ou diffus, en cas d’échec ou de non désir ou d’échecs de régime.

Pourquoi recourir à la liposuccion ?

La liposuccion est la seule méthode de retrait réel des graisses. C’est une technique très fiable et efficace qui permet de redessiner la silhouette de manière efficace et permet de perdre une ou deux tailles de pantalon.

Quel est le prix d’une liposuccion ?

Il varie de 3000€ à 6500€ en fonction du nombre de zones à traiter et de la quantité de graisse à retirer. Pour en savoir plus sur nos tarifs, consultez notre page dédiée.

Quelle anesthésie pour une liposuccion ?

La liposuccion a lieu sous anesthésie locale ou générale en fonction du nombre et du volume des zones à traiter. Pour en savoir plus sur les modes d’anesthésie utilisés, consultez notre page sur la liposuccion.

Comment bien préparer sa liposuccion ?

Il est important de stabiliser son poids avant toute liposuccion et d’éviter les excès dans les jours qui précèdent l’intervention. Enfin la prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires sont formellement contre-indiqués dans les 10 jours qui précèdent l’intervention.

Comment se remettre d’une liposuccion ?

Il est important de se reposer dans les jours qui suivent l’intervention. Néanmoins la reprise rapide de la marche est conseillée afin d’éviter la survenue de complication thrombo-embolique comme la phlébite. Enfin pour améliorer la rétraction cutanée et pour diminuer les oèdemes post opératoires des séances de palper-rouler ou de drainage lymphatique peuvent être nécessaires.

Comment se laver après une liposuccion ?

Les douches sont autorisées à partir du lendemain de l’intervention. Il est parfois préférable de se laver avec votre panty les deux premiers jours lorsque le risque d’œdème est important. L’utilisation de savons doux surgras est conseillée. Enfin les bains sont autorisés à partir de 1 mois.

Quels sont les risques de la liposuccion ?

Après une liposuccion, les œdèmes et les ecchymoses sont assez fréquents. Peuvent aussi survenir des troubles de cicatrisation ou de la sensibilité qui ont tendances à rentrer dans l’ordre spontanément. Les troubles thrombo-emboliques comme les phlébites et les embolies pulmonaires sont des complications rares mais graves qui peuvent être prévenus par la prise d’anticoagulant, le port de bas de contention et une reprise rapide de la marche.
Une anémie peut survenir au décours de l’intervention et nécessiter une supplémentation en fer. De rares cas d’infections ont été rapportés justifiant la prise d’antibiotiques. Enfin les lésions d’organes profonds sont exceptionnelles.

Quels sont les bénéfices de la liposuccion ?

La liposuccion est une méthode rapide et efficace de traiter les excès graisseux localisés ou diffus.
Elle permet de redessiner la silhouette.

Comment se déroule une liposuccion du menton ?

La liposuccion du menton se déroule le plus souvent sous anesthésie locale. Une incision de 0,5cm sous le menton permet d’infiltrer la zone à traiter puis d’introduire la canule et d’aspirer la graisse. L’incision est ensuite refermée par un seul point de suture qui sera retiré au bout d’une semaine.
Il est préconisé de placer des poches glacées sur la zone traitée dans les jours qui suivent afin de prévenir l’apparition d’œdème.

Comment se déroule la liposuccion des hanches ?

Cette intervention a lieu le plus souvent sous anesthésie générale. Le(a) patient(e) est positionné(e) sur le ventre. Deux incisions de 0,5cm sont réalisées au niveau des hanches ou du bas du dos dans la zone cachée par la culotte. Elles permettent d’infiltrer la zone à traiter puis d’introduire la canule et d’aspirer la graisse. L’incision est ensuite refermée par un seul point de suture. Une fois l’intervention réalisée, une gaine de contention est mise en place et le(a) patient(e) est réveillé(e).

Pourquoi porter un panty après une liposuccion ?

Cela permet de limiter les gonflements en post opératoires et à la peau de se récoller en bonne position.

Quelles sont zones traitées par une liposuccion ?

Plusieurs zones peuvent être traiter par une liposuccion de manière isolée ou couplée :

  • le menton
  • les bras
  • la poitrine
  • le ventre
  • les hanches
  • la région sous-fessière
  • les cuisses
  • les genoux
  • les mollets
  • les chevilles

Comment la peau réagit elle après une liposuccion ?

Dans les suite immédiate d’une liposuccion apparait un œdème qui va s’éliminer progressivement. La peau va alors commencer à se rétracter. A un mois post opératoire on note déjà cette rétraction mais elle se va se poursuivre pendant 6 mois à un an améliorant alors le résultat. Attention néanmoins aux peaux de mauvaise qualité et/ou mature dont les capacités de rétraction sont souvent insuffisantes.

Comment maintenir sa silhouette d’après liposuccion ?

Une bonne hygiène de vie est recommandée. Il faut avoir une alimentation équilibrée mais un régime hypocalorique n’est pas nécessaire. La pratique régulière d’un sport est conseillée.

Quelle différence entre liposuccion et cryolipolyse ?

La liposuccion est une technique permettant un retrait mécanique par aspiration de la graisse en excès. Elle a lieu au bloc opératoire sous anesthésie locale ou générale. Il s’agit d’une technique très efficace ayant l’avantage de pouvoir traiter de petites ou de grandes surfaces. La cryolipolyse est une technique de destruction de la graisse en soumettant les adipocytes (cellules graisseuses) à une température négative d’environs -8°C. Les cellules ainsi traitées rentrent en mort cellulaire et sont naturellement éliminée par l’organisme en 3 mois en moyenne. Cela s’adresse aux petits amas graisseux localisés. Cette technique est réalisée en cabinet.

Quelles sont les différentes techniques de liposuccion ?

On distingue la liposuccions sous anesthésie locale, anciennement appelée liposuccion douce, et la liposuccion classique sous anesthésie générale. En fonction du nombre de zones à traiter et de la quantité de graisse à retirer l’une ou l’autre des techniques est privilégiée.
D’autre part, la taille des canules d’aspiration peut aussi différer d’une intervention à l’autre. Plus la canule est large, plus elle permet de retirer une quantité de graisse importante par passage mais moins le résultat est régulier. De principe il faut toujours privilégier des canules fines afin d’éviter l' »effet vague » au niveau de la peau.

Comment retrouver des cuisses plus fines par la liposuccion ?

Pour affiner une cuisse il faut généralement faire une liposuccion circulaire comprenant à la fois la face externe de cuisse ou culotte de cheval, sa face interne, sa face antérieure et sa face postérieure avec la région de la sous-fesse. Afin de parfaire le résultat une liposuccion associée de la face interne du genou est parfois conseillée.

Quels sont les différents types de liposuccion et pour quel patient ?

Il existe :

  • La liposuccion sous anesthésie locale, anciennement appelée liposuccion douce, qui concerne les patients présentant de petits excès graisseux. Elle est le plus souvent limitée à une seule zone (exemple: menton).
  • La liposuccion classique sous anesthésie générale qui concerne tout type de patient. Elle a l’avantage de pouvoir traiter de grandes zones et de pouvoir redéfinir une silhouette globalement.