Ou abdominoplastie. Il s’agit d’une chirurgie esthétique visant à retrouver un ventre plat et harmonieux suite à des variations pondérales ou des grossesses chez la femme.

Principes de l’abdominoplastie

La chirurgie consiste en une remise en tension de l’abdomen en retirant la peau abimée (distendue ou vergeturée) sous le nombril.

On distingue 2 types de plasties abdominales :

  • une plastie abdominale sans transposition de l’ombilic ou mini-plastie abdominale
  • une plastie abdominale avec transposition de l’ombilic associée éventuellement à remise en tension des muscles abdominaux (cure de diastasis)

J’associe quasi systématiquement une lipoaspiration de l’abdomen à mes plasties abdominales

Abdominoplastie - Plastie Abdominale Classique

 

En Pratique

Un scanner abdominal peut vous être demandé avant l’intervention afin d’évaluer la présence d’une éventuelle hernie.

Il est nécessaire de commander, avant l’intervention, une gaine de contention abdominale ainsi

L’intervention est réalisée le plus souvent sous anesthésie générale mais peut éventuellement s’envisager sous anesthésie péridurale. Ceci nécessite une consultation pré-anesthésique au minimum 48 h avant l’intervention.

Une mini-plastie abdominale peut s’envisager en chirurgie ambulatoire.

Dans les autres cas une hospitalisation conventionnelle de 2 à 4 jours est nécessaire.

 

Questions et Réponses au sujet de l’abdominoplastie

 

Est-ce que une plastie abdominale est une intervention douloureuse ?

Tout dépend si abdominoplastie  joue sur les muscles abdominaux.

Si ce n’est pas le cas, la douleur est équivalente à celle d’une lipoaspiration, donc tout à fait supportable avec des antalgiques légers.
Si un rapprochement des muscles abdominaux (cure de diastasis) est envisagé, la douleur est beaucoup plus forte, nécessite des dérivés morphinique et dure environ 15 jours.

Quelles sont les complications possibles d’une plastie abdominale ?

La mini-plastie abdominale est une intervention rapide avec de rares complications.

L’abdominoplastie avec transposition de l’ombilic est une intervention plus lourde qui nécessite des soins attentifs.
La complication la plus redoutée est la survenue d’accident thrombo-emboliques (phlébite et embolie pulmonaire). Ceci oblige des mesures de prévention qui consistent dans un lever précoce, le port de bas de contention et l’utilisation d’injections sous cutanées d’héparine pendant les 10 jours qui suivent l’intervention.
Un hématome (caillot de sang) peut survenir dans les 2 jours qui suivent l’intervention et peut conduire vers une reprise au bloc opératoire.
Un épanchement de lymphe survient dans environ 10 % des cas. S’il est important, il peut nécessiter une ponction qui n’est pas douloureuse.
Enfin des troubles de sensibilité de la peau abdominale située sous l’ombilic sont quasiment systématique après l’intervention. Ils diminuent dans l’année qui suit l’opération.

Quels sont les soins post-opératoires après une plastie abdominale ?

Les soins doivent être rigoureux après une abdominoplastie.
Une infirmière renouvellera le pansement tous les 1 à 2 jours. Dans le même temps, elle réalisera une injection d’héparine sous cutanée.
2 prises de sang seront nécessaires dans les 10 jours qui suivent l’opération afin de contrôler votre taux d’hémoglobine et de plaquettes.

Est ce qu’une plastie abdominale peut être prise en charge par la sécurité sociale ?

Oui, mais dans des cas très précis. Il faut réunir les critères suivants :

  • que votre abdomen retombe sur votre pubis en position debout (critère obligatoire)
  • que vous ayez récemment perdu du poids

Le fait d’avoir eu 3 enfants ou une césarienne n’implique absolument pas une prise en charge de l’abdominioplastie par la sécurité sociale.

Combien coûte une plastie abdominale ?

Dans le cadre de la chirurgie esthétique, les prix varient entre 3600 € pour une mini-plastie abdominale à plus de 5000€ pour une abdominoplastie complète.

Si il existe une prise en charge sécurité sociale, je pratique des compléments d’honoraires de 2300 € qui peuvent éventuellement être pris en charge par votre complémentaire santé.