Injection de complement ou Fillers. Il s’agit d’une classe de dispositifs médicaux injectables visant à atténuer les rides et/ou modifier les volumes faciaux

Principes des injections de comblement

Nous utilisons deux types de produits de comblement

  • L’acide hyaluronique est un composé résorbable, présent naturellement dans la peau et dont la présence diminue avec l’âge. C’est le produit le plus utilisé actuellement car il est simple à manier et présente une tolérance excellente. Nous utilisons le plus souvent les marques Juvederm® d’Allergan et Emervel® de Galderma. Leur durée d’action est comprise entre 6 et 9 mois.
  • Radiesse® est une pâte d’hydroxyapatite de calcium (composant du tissu osseux) résorbable. Il s’agit d’un produit volumateur, c’est à dire visant à augmenter le volume de certaines parties du visage, notamment la partie interne des pommettes. L’avantage de ce produit réside dans le fait qu’il est très cohésif et qu’il permet d’effectuer une correction précise tout en restant au raz de l’os facial. Sa durée d’action est d’environ 12 mois.

En pratique

Les corrections les plus fréquemment effectuées sont :

  • Les Sillons : les sillons naso-géniens, plis d’amertume (du coin de la bouche)
  • Les rides et ridules : front, «rides du lion», «patte d’oie», joues, autour de la bouche
  • Les zones pouvant manquer de volumes : lèvres , pommettes, menton, joues, vallée des larmes

Une séance d’injections peut être réalisée isolément, mais peut aussi compléter des techniques médicales de rajeunissement telles que les peelings, et les injections de toxine botulique.

Avant les injections

La crème Emla® peut être appliquée une heure avant l’injection, sur les zones à traiter. Elle permet de diminuer les sensations douloureuses en superficie.

Déroulement de l’injection

Le traitement sera réalisé au cabinet. En fonction du nombre de zones à traiter et de l’ampleur des améliorations à apporter la séance d’injection peut durer de 10 à 30 minutes.

Après l’injection

Les six premières heures suivant l’injection, il vaut mieux rester au calme, se reposer et s’abstenir de tout effort violent. Les suites immédiates peuvent éventuellement être marquées par l’apparition d’un œdème et d’une rougeur cutanée dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre, mais qui restent habituellement très modérés et disparaissent au bout d’un à trois jours.

Plus d’informations sur les injections de comblement

Quels sont les effets secondaires des injections de comblement?

Il faut noter que les premiers jours, il peut exister quelques irrégularités temporaires dues à la répartition inhomogène de l’œdème, ou un aspect d’hypercorrection (en relief ) qui va progressivement disparaître.

Un certain nombre de réactions peuvent être également observées :

  • Réactions locales post-injections : œdème, rougeur, pâleur, irrégularités, sensibilité, démangeaisons, ecchymoses. Ces réactions ne sont toutefois que temporaires.
  • Poussée d’herpès labial : chez les sujets prédisposés.
  • Réaction inflammatoire aiguë ou chronique : possible après injection secondaire dans une zone ayant déjà été injectée avec d’autres produits, en particulier non résorbables.

Il faut néanmoins se méfier des injections de comblement (y compris d’acide hyaluronique résorbable) dans le creux des cernes.
En effet, le produit peut diffuser dans la graisse de l’orbite qui est une zone anatomique très sensible à l’inflammation.
Des cas d’inflammation péri-oculaire chronique et difficilement traitable ont été décrits.
Je ne pratique jamais de telles injections et préfère un traitement chirurgical par voie conjonctivale sans cicatrices

  • Granulomes : bien que rares, c’est la complication la plus « classique ». Il s’agit de petits nodules indurés, plus ou moins sensibles, perceptibles au toucher, parfois visibles et inesthétiques. Ils correspondent à une réaction inflammatoire localisée pouvant évoluer par poussées. Ils peuvent apparaître quelques jours à quelques semaines après l’injection. Ces granulomes sont en fait extrêmement rares avec les produits résorbables. Il sont, de plus, spontanément régressifs en quelques semaines.
    Néanmoins, s’il s’avère gênant, une injection d’enzyme hyaluronidase est possible pour dissoudre l’acide hyaluronique injecté.

Peut-on répéter les injections de produit de comblement?

Oui, mais il faut éviter d’en abuser.

En effet, bien que les produits soient résorbables et d’origine naturelle, ils comportent des stabilisants chimiques (BDDE) pouvant créer une inflammation locale.

Répéter de façon non contrôlée, auprès de praticiens multiples, des injections de comblement peuvent provoquer une inflammation chronique du visage qui donne un aspect rouge et luisant à la peau.

Il faut absolument veiller à conserver tout l’historique et la traçabilité des produits injectés dans un cahier récapitulatif ou « passeport beauté ».

Il faut aussi comprendre que ces injections s’adressent aux premiers signes du vieillissement facial, souvent entre 35 et 50 ans.

Des altérations plus importantes relèvent avant tout de la chirurgie et il faut savoir ne pas se laisser enfermer dans une addiction aux injections.

Comment éviter un aspect peu naturel avec les fillers?

Il faut avant tout éviter d’abuser des injections.
En effet des actes trop nombreux ou avec des volumes trop importants peuvent donner un aspect « en bec de canard » pour la lèvre supérieure ou « soufflé » pour les pommettes.
Il vaut mieux se limiter aux zones qui ont réellement besoin d’être comblée sans essayer de modifier radicalement les volumes du visage.

Combien coûte une injection de comblement ?

Une injection d’acide hyaluronique dans les sillons naso-géniens coûte 400 €. Le même produit dans la lèvre supérieure coûte 300€.
L’injection de Radiesse dans les pommettes ou la vallée des larmes coûte 400 €L’association de différentes injections peut être envisagée et relève d’un devis préalable.