Certaines femmes veulent juste remplir le haut d’un sein  sans forcement remonter l’aréole et le mamelon au moyen d’une cicatrice en T.

L’utilisation de prothèses rondes est souvent peu adaptée car elle va remplir le sein dans son ensemble et peut aggraver l’effet de poitrine tombante en faisant basculer le mamelon vers le bas.

On utilise alors des prothèses en silicone anatomiques dont la partie inférieure et plus projetée que sa partie supérieure.

Ceci permet de remplir le décolleté tout en corrigeant la ptose mammaire (pour plus d’infos : article du blog sur le traitement de la ptose par prothèses anatomiques)

On peut aussi limiter l’augmentation de volume à la portion supérieure du sein en injectant de la graisse purifiée dans cette zone.

Ceci ne va pas alourdir le sein dans son ensemble et permet de « tricher » harmonieusement évitant ainsi de recourir à des cicatrices. Le résultat est naturel sans corps étranger. Cependant, de récentes recommandations de la société française de chirurgie plastique on limité l’utilisation de cette technique à des femmes de moins de 35 ans facteurs de risque personnels ou familiaux de cancer du sein  (pour plus d’infos : dernières recommandations au sujet de l’injection de graisse purifiée dans le sein).