L’intervention a pour but de réduire le volume de la glande mammaire et de modifier la forme et la position du sein.

Les principes de la réduction mammaire

L’intervention consiste en une réduction du volume mammaire, en retirant la glande située à la portion inférieure du sein.

La glande restante est ensuite remodelée et remontée vers la portion supérieure du sein.

L’aréole et le mamelon sont ainsi repositionnés vers une position idéale située au sommet du sein.

Cette réduction crée alors un excès de peau qu’il faut résorber au moyen de cicatrices cutanées. Celles-ci peuvent être situées autour de l’aréole et

– verticales dans de rares cas (patiente jeune et hypertrophie modérée)
– le plus souvent verticales et horizontales: technique dite en « T » ou en ancre marine qui sont effectuées la plupart du temps

En pratique

Si vous avez des antécédents familiaux de cancer du sein, une mammographie et une échographie peuvent vous être demandées.
L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. Ceci nécessite une consultation pré-anesthésique au minimum 48 h avant l’intervention.
Dans la majorité des cas, l’intervention est réalisée en hospitalisation conventionnelle (entrée à 13h sortie à 11 h le lendemain) .
L’opération est peu douloureuse mais les soins post-opératoires nécessitent d’arrêter son activité professionnelle pendant 5 à 7 jours.