Comme il s’agit d’un corps étranger il existe toujours un risque de rejet et d’infection.
D’autre part, les implants étant situés sur une zone musculaire très active, il existe un risque d’exposition de la prothèse au niveau de la zone de suture.
Enfin, une complication très grave peut survenir : le syndrome de loge. Il s’agit d’une augmentation brutale de la pression à l’intérieur de la jambe causée par un traumatisme musculaire lors de la chirurgie. Elle se traduit par des douleurs intenses et nécessite une reprise chirurgicale en urgence.