La mini-plastie abdominale est une intervention rapide avec de rares complications.

L’abdominoplastie avec transposition de l’ombilic est une intervention plus lourde qui nécessite des soins attentifs.
La complication la plus redoutée est la survenue d’accident thrombo-emboliques (phlébite et embolie pulmonaire). Ceci oblige des mesures de prévention qui consistent dans un lever précoce, le port de bas de contention et l’utilisation d’injections sous cutanées d’héparine pendant les 10 jours qui suivent l’intervention.
Un hématome (caillot de sang) peut survenir dans les 2 jours qui suivent l’intervention et peut conduire vers une reprise au bloc opératoire.
Un épanchement de lymphe survient dans environ 10 % des cas. S’il est important, il peut nécessiter une ponction qui n’est pas douloureuse.
Enfin des troubles de sensibilité de la peau abdominale située sous l’ombilic sont quasiment systématique après l’intervention. Ils diminuent dans l’année qui suit l’opération.