Il s’agit d’un acte simple rapide pouvant rendre un grand service aux patientes.

 

Les principes de la nymphoplastie de réduction

Des petites lèvres tombantes et de taille trop importante peuvent être gênantes dans la vie quotidienne (irritation, inconfort lors de l’habillage, inconfort lors de la pratique du sport) et entrainer des douleurs lors rapports sexuels.
Il est possible de corriger cette disgrâce chirurgicalement.

L’excès des petites lèvres est réséqué en position gynécologique.

Les cicatrices peuvent être orientées de deux façons :

– de manière longitudinale, pour les formes où l’excès est partiel et centré sur la partie haute de la lèvre.
– de manière perpendiculaire à l’axe des petites lèvres, avec une résection en forme de triangle ou V pour éviter les zones de frottements et respecter au mieux l’anatomie des patientes.
Les sutures sont ensuite réalisées au fil résorbable, il n’y aura donc pas de fil à retirer.

En pratique

L’intervention est réalisée sous neuroleptanalgésie (anesthésie locale approfondie par des calmants administrés par voie intraveineuse). L’intervention est alors organisée en chirurgie ambulatoire (entrée en clinique à 13h sortie à 19h).

Après l’intervention, il est préférable de porter des vêtements légers et des dessous en coton. Après la douche et après chaque passage aux toilettes, une désinfection est recommandée pour éviter toute macération.

Les rapports sexuels sont interdits pendant 1mois.