Lipofilling mammaire – Déroulement de l’intervention

Avant l’intervention

La consultation préopératoire est probablement le moment le plus important dans votre démarche d’augmentation mammaire par lipofilling. Nous vérifions que votre morphologie est adaptée au lipofilling mammaire, nous cherchons des contre-indications éventuelles et nous vous expliquons longuement les avantages et les inconvénients de cette technique. Une fiche d’information spécifique vous est remise.
Nous demandons systématiquement une imagerie spécifique de vos seins avant un Lipofilling mammaire. Ces examens doivent être faits chez un radiologue spécialisé dans l’imagerie du sein. Vous devrez réaliser une mammographie numérisée, une échographie des seins et une imagerie par résonnance magnétique. Si les examens sont parfaitement normaux, l’intervention peut être envisagée.
Une gaine de contention ainsi que des bas de contentions vous seront prescrits et doivent être commandés avant l’intervention. Si vous fumez, des patchs de nicotine doivent être commandés afin d’éviter toute cigarette dans les 5 jours qui suivent l’intervention. Enfin une consultation avec votre anesthésiste est obligatoire dans le mois qui précède l’intervention. Aucun bilan sanguin ne vous sera demandé sauf antécédent particulier.

Pendant l’intervention

Un lipofilling mammaire se déroule sous anesthésie générale au cours d’une hospitalisation de jour (chirurgie ambulatoire). Vous devez rester à jeun 6 h avant le début de l’intervention et une détersion par douche bétadinée soit être effectuée à votre domicile. Tous les piercings, boucles d’oreilles, bijoux et faux ongles doivent être retirés.
Lors de votre accueil au bloc opératoire, des vérifications d’usage sont effectuées (check-list de sécurité) puis l’intervention débute après votre endormissement.

Vous êtes d’abord installée sur le ventre pour prélever la graisse du bas du dos, de la culotte de cheval et de la face interne des cuisses. Ce prélèvement se fait à l’aide de canules de liposuccion spécifiques de petit diamètre 3 ou 4 mm avec de nombreux petits trous permettant de ne prélever que les petits lobules de graisse qui résistent mieux au processus de greffe.
De plus, la machine de lipoaspiration est réglée afin d’établir une aspiration deux fois plus faible que celle normalement utilisée. Ensuite, vous êtes installée sur le dos pour prélever la graisse de la face antérieure des cuisses et du ventre ainsi que celle de la face interne des genoux. Dans le même temps, nous débutons le processus de purification de la graisse. Contrairement à une liposuccion classique, la graisse n’est pas jetée mais est recueillie dans un bocal stérile interposé entre la canule et la machine de lipoaspiration.

La graisse est ensuite transférée vers un dispositif médical permettant de la purifier. 2 options sont possibles
– une centrifugeuse qui permet de séparer par l’action de la force centrifuge la graisse en huile superficielle, tissu graisseux purifié et sang.

– un sac de filtration spécifique PureGraft® permettant de traiter de grands volumes de graisse
Ceci permet d’obtenir de 500 à 800 cc de graisse pure par intervention. La graisse est ensuite injectée au moyen de canules très fine par de multiples points d’entrée millimétrique. Jusqu’à 400 mL de graisse peuvent être injectés par sein et par séance. Une gaine de contention est mise en place en fin d’intervention et vous pouvez rentrer chez vous 4 heures après la fin de l’opération.

Après l’intervention

L’intervention est peu douloureuse. Une activité normale peut être envisagée 48h après l’opération.
Des bleus sur les seins et le corps sont habituels et disparaissent dans les 15 jours qui suivent. La gaine doit être portée pendant 3 semaines et des massages type palpé-roulé doivent être réalisé sur le corps à partir du 5ème jour. Aucuns soins spécifiques ne sont à réaliser au niveau du sein en dehors du port d’un soutien-gorge de sport non compressif. Les soins apparaissent très gonflés la première semaine. Leur volume diminue jusqu’à 1 mois après l’intervention ou leur aspect est quasiment définitif.