Augmentation mammaire par lipofilling – Principes

Principe et objectifs

Le lipofilling mammaire est une technique d’augmentation mammaire autologue, c’est à dire utilisant vos propres tissus. Elle permet d’éviter l’utilisation d’implants mammaire en silicone, même si des techniques mixtes peuvent être proposées (pose d’implants mammaires et lipofilling dans le même temps). Le principe est de prélever du tissu graisseux de la façon la moins traumatique possible, de séparer la graisse du sang et de l’huile provenant des lobules graisseux abimés, puis de réinjecter la graisse purifiée dans le sein afin d’augmenter son volume.
Il s’agit donc d’une opération double associant une liposuccion et une augmentation mammaire. La patiente obtient donc un double bénéfice esthétique avec une diminution du tour de taille et de cuisse, une disparition de la culotte de cheval et une augmentation mammaire d’un bonnet par intervention. Il s’agit d’une greffe de tissu. La graisse transférée va survivre grâce à l’apport sanguin du tissu mammaire dans laquelle elle est transférée. Le résultat à 1 mois est alors totalement stable dans le temps et va même accompagner vos variations pondérales (les seins vont grossir en cas de prise de poids).

Pour qui ?

Le lipofilling mammaire s’adresse à des femmes souhaitant une augmentation mammaire modérée (environ 1 bonnet par séance), donnant un résultat naturel sans implant mammaire. L’avantage majeur de cette procédure est bien entendu l’absence d’implant mammaire donc l’absence de nécessité de surveiller et d’éventuellement changer cet implant.

Contre-indications

La première contre-indication est bien sur des patientes trop minces pour pouvoir envisager un prélèvement de graisse suffisant à une augmentation mammaire bilatérale. En effet, pour injecter 300 cc de graisse dans chaque sein, il faut au minimum prélever 1,5 l de graisse lors de la liposuccion. Ceci correspond à un prélèvement des culottes de cheval, de l’abdomen antérieur et de la face interne des cuisses.
D’autre part cette technique n’est pas indiquée en cas d’antécédent de cancer du sein du fait de la modification de l’architecture mammaire. On notera néanmoins que des essais ont été effectuées chez les femmes chez des femmes ayant eu un cancer du sein chez qui un lipofilling mammaire a été effectué pour corriger des séquelles esthétiques liées au rayons. Elles n’ont pas mis en évidence une augmentation du taux de récidive locale du cancer, ce qui est très en faveur de l’innocuité de cette technique.
Pour finir, une consommation de tabac importante, supérieure à 10 cigarettes par jour est une contre-indication au lipofilling mammaire car la greffe graisseuse va moins prendre. Pour plus d’info sur ce thème, voir notre post de blog concernant les nouvelles recommandations pour l’injection de graisse dans les seins.

Prix

Notre tarif pour une première séance de lipofilling mammaire pour augmentation mammaire est de 4 500 €. Nous demandons, au besoin, 3 500 € pour une deuxième ou troisième séance.
Plus d’infos sur le lipofilling mammaire