Les points forts:

  1. Il s’agit de la technique de reconstruction mammaire offrant les meilleurs résultats
  2. Le lambeau DIEP permet une reconstruction du sein sans prothèse sans aucune séquelle fonctionnelle.
  3. Le sein est reconstruit en transférant la peau et la graisse du ventre obtenus par une plastie abdominale

Description

Cette intervention a pour but de reconstruire la forme et le volume d’un sein en un seul temps opératoire et sans matériel étranger (reconstruction autologue).Elle s’adresse aux patientes ayant un excédent de peau et de graisse abdominale susceptible de bénéficier d’une plastie abdominale. Elle peut être réalisée en même temps que l’ablation du sein (reconstruction mammaire immédiate) ou dans un deuxième temps (reconstruction mammaire secondaire). La peau et la graisse du ventre sont prélevées SANS muscle abdominal en conservant une artère et une petite veine qui passe à travers la paroi abdominale. Le tout est alors transféré au niveau de la poitrine et des sutures artérielles et veineuses sont réalisées sous microscope pour permettre l’oxygénation du tissu. Il s’agit d’une véritable auto-transplantation qui restitue l’intégrité corporelle de la patiente de manière totalement naturelle.

Intervention

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. Ceci nécessite une consultation pré-anesthésique au minimum 48 h avant l’intervention. Un scanner étudiant l’anatomie des artères et veines du ventre doit être réalisé 1 mois avant l’intervention de reconstruction diep.
Elle dure de 5 à 6 h et nécessite une hospitalisation de 5 à 7 jours dont 3 en soins continus.
Une reprise du travail peut être envisagée 2 semaines après l’intervention

Contre-indications :

La première contre-indication réside dans le fait de ne pas avoir un excédent cutanéo-graisseux abdominal suffisant pour réaliser une plastie abdominale.
Cependant des stratégies « hybrides » peuvent vous être proposées si vous avez un ventre de petit volume. Ainsi la peau du lambeau DIEP pourra réparer les dégâts liés à la radiothérapie ce qui permettra, dans un deuxième temps, d’apporter du volume au moyen de séances d‘injection de graisse purifiée. En revanche, un antécédent de plastie abdominale classique contre-indique formellement cette chirurgie. Ce n’est pas le cas d’une ancienne lipoaspiration abdominale, sous réserve d’un examen scanner des vaisseaux de l’abdomen.
Des antécédents de phlébite à répétition, un surpoids important (Indice de Masse Corporelle supérieur à 35) et un âge supérieur à 75 ans nous poussent à éviter les lambeaux DIEP.
Les autres contre-indications sont celles de la microchirurgie, c’est à dire de la suture des vaisseaux de moins de 2 mm de diamètre.

On retient ainsi :

  • un tabagisme actif important supérieur à 15 cigarettes par jour. Un sevrage total est absolument nécessaire au moins 2 semaines avant et après l’intervention. Une consultation avec un tabacologue et l’utilisation de substituts nicotiniques vous permettra de résoudre ce problème.
  • un syndrome de Raynaud qui correspond à un blanchissement anormal de la pulpe des doigts lors de l’exposition au froid.
  • une drépanocytose homozygote, maladie génétique rare qui touche principalement les populations d’Afrique de l’ouest.

Eventuelles complications :

Il existe 2 risques principaux :

le risque d’échec de la technique par occlusion des vaisseaux (thrombose micro-chirurgicale). Ceci peut survenir dans les 5 jours qui suivent l’intervention et oblige à retirer le sein reconstruit.
Cette complication survient dans moins de 2% des cas.

le risque de transfusion per ou post-opératoire. Comme la chirurgie est longue, une transfusion peut s’avérer nécessaire dans moins de 5% des cas.

Avant l’intervention :

En cas de reconstruction mammaire secondaire, un contrôle clinique récent avec votre oncologue est nécessaire afin de dépister une éventuelle récidive.
Si vous suivez un traitement par Tamoxifène, il doit être interrompu 15 jours avant l’intervention en raison d’une augmentation du risque de phlébite post-opératoire lié à ce médicament.
Une fois la chirurgie programmée, un angioscanner abdominal vous est prescrit afin de visualiser le trajet et la localisation des vaisseaux qui vascularisent le lambeau DIEP.
Enfin, vous devrez commander auprès de votre pharmacie une gaine de contention abdominale et des bas de compression anti-thrombose.

Les résultats de l’opération

Le résultat d’une reconstruction mammaire par technique DIEP est stable dans le temps. Comme il s’agit d’un transfert de vos propres tissus, le sein reconstruit va suivre vos variations de poids. De plus, il est soumis à une discrète ptose ou chute comme le sein restant. Ainsi, dans plus de 50% des cas, une symétrisation du sein restant n’est pas nécessaire avec la technique DIEP ce qui permet de ne pas rajouter de cicatrices sur le sein non touché par la maladie. Le résultat est donc tout à fait différent d’une reconstruction par prothèse ou grand dorsal-prothèse, ou l’implant une fois intégré reste figé avec un volume identique. De plus, il n’est pas nécessaire d’effectuer une surveillance annuelle de l’intégrité de l’implant ni de le changer en cas de rupture. Ainsi, les études cliniques ont montré que les patientes suivant une reconstruction par lambeau DIEP sont opérées en moyenne 2,5 fois contre 5 fois dans une reconstruction mammaire par prothèses.

Tarifs

Une reconstruction mammaire selon la technique DIEP est prise en charge à 100 % par la sécurité sociale.
Malheureusement, le tarif de la sécurité sociale octroyé au chirurgien  correspond à moins de 700 € pour une chirurgie de six à huit heures.
Ce montant ne couvre pas les frais d’aide opératoires liés à cette chirurgie que nous pratiquons à 2 chirurgiens et deux assistants. Nous employons, par ailleurs, une infirmière spécialisée qui passe les deux premières nuits dans votre chambre afin d’effectuer la surveillance de la période post-opératoire initiale. Nous pratiquons donc des compléments d’honoraires variant selon les cas de 5000 à 7000€. Une hospitalisation en chambre individuelle est aussi obligatoire et coûte de 99 € à 180 € par jour selon l’établissement choisi. Ces compléments d’honoraires ainsi que le prix de la chambre individuelle peuvent, éventuellement, vous être remboursés par votre assurance santé complémentaire.

Contacter l’association de patientes reconstruites par la technique DIEP

Photos

    • Posté parChristine Beaugencyle 8 avril 2016, 16 h 06 min

      Bonjour,
      dans quel établissement opérez-vous pour un DIEP, quels sont vos délais pour prévoir une intervention et combien de rdv pré opératoires sont nécessaires, s’il vous plait ?
      En vous remerciant,
      cordialement,

      Ch. Serra Bacelos

      Répondre →
      • Posté parMarc-David Benjoarle 8 avril 2016, 23 h 25 min
        en réponse àChristine Beaugency

        Bonjour, nous pratiquons la reconstruction DIEP à la clinique de l’Alma à Paris. Nos délais sont d environ 2 mois sauf en cas de reconstruction mammaire immédiate où nous nous arrangeons pour vous opérer dans le mois. 2 RV pré opératoires sont nécessaires.

        Répondre →

    Laisser un commentaire

    Annuler la réponse